Douleur et fatigue

Douleur et fatigue

Fatigue

Certaines personnes atteintes de SEP trouvent qu’une grande lassitude, ou de la fatigue sont le symptôme qui les affecte le plus. Cette fatigue n’est pas le genre de lassitude que vous ressentez à la fin d’une journée remplie, c’est plutôt une fatigue extrême sans raison apparente. Les personnes atteintes de SEP ont tendance à trouver que leur fatigue change au cours de la journée ou de la semaine. Elle peut aussi toucher des choses auxquelles vous ne vous attendez pas, par exemple elle peut : 

  1. Alourdir vos membres et les rendre plus difficiles à contrôler, rendre plus difficile de tenir des objets ou d’écrire
  2. Engendrer des problèmes liés à votre sens de l’équilibre
  3. Engendrer des problèmes de vue
  4. Engendrer des difficultés de concentration

« Je me sens isolée à cause d’une fatigue extrême. Alitée en raison de la fatigue. Je ne sais pas quoi faire. » – Amy, Atteinte de sclérose en plaques (SEP)

Gérer la fatigue

La fatigue peut avoir un impact majeur sur votre vie et cela peut être frustrant de l’expliquer à ceux qui vous entourent. Jetez un coup d’œil à notre page traitant de la façon dont vous pouvez obtenir le soutien de ceux qui vous entourent ici. L’une des façons de gérer la fatigue est d’essayer d’améliorer tous les problèmes de sommeil que vous pourriez avoir. Votre médecin ou l’infirmière spécialisée en SEP pourrait suggérer d’arrêter de prendre certains traitements ou d’essayer d’instaurer une activité physique adaptée voire d’ajuster vos heures de travail. Ou si vous trouvez que votre fatigue s'aggrave à certains moments ou après certaines activités, essayez de tenir un journal car cela peut vous aider lorsque vous discutez de votre SEP avec votre médecin ou l’infirmière spécialisée en SEP. 

Douleur

La douleur est un symptôme fréquent chez les personnes atteintes de SEP et il peut être l’un des plus difficiles à gérer. La douleur peut être décrite et ressentie par les individus de différentes manières. Certains pourraient ressentir une sensation d’écrasement, de serrement, de froid, de chaud, de coup de poignard ou de sensation de brûlure et certaines personnes décrivent une sensation de compression dans la poitrine, parfois appelée le câlin SEP (MS hug). Souffrir de douleurs peut être une expérience émotionnellement épuisante, pouvant engendrer beaucoup de détresse et de peur. 

Gérer la douleur

La douleur est un symptôme de la SEP fréquent et vous pouvez la ressentir pour un certain nombre de raisons. Vous pourriez compenser une faiblesse musculaire en sollicitant davantage d’autres muscles, ce qui peut finir par entraîner des douleurs. Vous pourriez ressentir une douleur associée à des lésions nerveuses, appelée douleur neuropathique, engendrant des douleurs pour des choses qui normalement n’occasionnent pas de douleur. 


En fonction de votre douleur et de vos préférences, votre médecin ou l’infirmière spécialisée en SEP peut recommander des analgésiques en vente libre ou délivrés sur ordonnance, de faire de l’exercice, des massages thérapeutiques, une thérapie comportementale cognitive ou des techniques de relaxation. 

Liens utiles